Les artistes

Anaïs Nicolas

Anaïs Nicolas

Anaïs Nicolas est metteure en scène, comédienne et directrice artistique de la Cie Soie farouche.  

Elle commence ses études artistiques par un master en Anthropologie de la danse et ethnomusicologie à Paris puis elle rentre à la Scuola Teatro Dimitri : Haute Ecole Internationale de Théâtre de Mouvement en Suisse, où elle se diplôme en 2013. 

  En 2014, elle co-met en scène avec Florian Albin le spectacle jeune public Au fil du rêve dans lequel elle joue également (Plus de 150 dates  depuis : Festival off d'Avignon 2016, Festival Au bonheur des mômes 2021)

Elle part vivre à Bruxelles pendant trois ans où elle approfondit sa formation en danse contemporaine au sein de plusieurs stages dédiés aux professionnels. Parallèlement elle travaille en Italie comme comédienne et oeil extérieur chorégraphies aux côtés de Mario Perrotta (Cie Teatro dell'Argine - Tournée italienne de 2014 à 2016). 

  De 2014 à 2019, elle est comédienne de théâtre de mouvement pour la Cie du Théâtre du Peuple lié (Paris) et co-met en scène avec Gille Guérin (Cie Mise en Oeuvre) Stabat Mater Furiosa de J.P Siméon pour le festival Mephistofolies 2017.

  En 2018, elle crée le spectacle Frida, Ce que l'eau m'a donné, un seul en scène de théâtre de mouvement inspiré de la peintre mexicaine Frida Kahlo. 

  Cette même année elle co-fonde avec Alice Bounmy les Tissages : Laboratoire de création artistique à Lyon. Elle enseigne le théâtre et l'expression scénique à l'EFACM : Ecole de comédie musicale de 2018 à 2020. Elle écrit et met en scène l'été 2020, le spectacle de rue Robin des Bois - Moteur, ça tourne...ACTION !

En 2022, elle travaille avec la Cie La Rouquine pour mettre en scène un spectacle avec 150 enfants d'un établissement scolaire à Oullins. Aussi elle démarre une nouvelle création au sein de la Cie Soie farouche, en tant que metteure en scène, sur la pièce de Renée panthère de C. Cozzolino, avec la comédienne Sarah Chovelon. Elle intervient également depuis 2022 à la clinique Villa des Roses (Établissement privé de santé mentale - Lyon) auprès des patients pour donner des ateliers de théâtre et d'écriture/lecture.

Portrait Florian Albin.jpg

 

Formé d’abord à l’École Municipale d’Art Dramatique de Castres puis à l' ATREE - École du Théâtre du Jour à Agen, en 2007, et enfin à la Scuola Teatro Dimitri Verscio à Locarno en Suisse, Ecole spécialisée en Théâtre de Mouvement.

A participé à de nombreux stages de formation comme cascadeur (Campus Univers Cascades), danseur (danse contemporaine – Bruxelles) avec Anton Lachky, Martin Kilvady, Thi-Mai Nguyen...

   En 2015, il rejoint la Cie Mise en œuvre pour la reprise « Un Fils de notre temps » de Ödon von Horvath.

Au sein de cette dernière il a adapté et mis en scène, en collaboration avec Gilles Guérin, « Le quatrième mur » en 2016 qu'il interprète seul en scène. En 2017, il réalise l'adaptation de deux autres romans de Sorj Chalandon (« Le petit Bonzi » et « Profession du père ») qu'il a présentés comme les deux derniers volets de la trilogie de Sorj Chalandon lors du dernier festival Méphistofolies.

Il travaille en parallèle avec d'autres compagnies, notamment en qualité de danseur/performeur : 1 des Si (Besançon), Herneg & Despond (Zurich), Acrojou (Londres) et Marjolaine Minot (Fribourg CH) .

Florian Albin

Simon Thoeni

Simon Thoeni

  En 2016, Simon Thoeni termine un « Bachelor of Arts in Secondary Education » et commence des études à l’Accademia Teatro Dimitri au Tessin. Il participera à différentes productions tel que « Peer Gynt » en collaboration avec l’Orchestre de la Suisse italienne au LAC de Lugano, « I dodici imperfetti » avec plus de 30 représentations (Verscio, Stuttgart), ou « Avanti Avanti Migranti » mise en scène Volker Hesse, présenté en Suisse et en Italie.

  En 2017 il est admis à la Fondation Suisse des Études et obtient une bourse de la Fondation Ernst Göhner pour les artistes en formation. Il termine en 2019 son « Bachelor of Arts in Theatre/Physical Theatre ».

  Depuis, il travaille en tant que comédien et assistant mise-en-scène dans divers projets à l’international, tels que l’ouverture des Youth Olympics Games de Lausanne, Théâtre AUJA et la Cie Soie Farouche. « La Principessa Azzurra », pièce dans lequel il tient le rôle du Prince, gagne le prix du public et le premier prix du jury au « Premio Nationale Giovani Realtà del teatro » à Udine (2019).

DSC0314_2.jpg

Ania Vercasson

Ecrivaine, danseuse, mime, actrice, acrobate, Ania Vercasson est repérée, au détour d’un voyage en Grèce, par le réalisateur Andreas Petrakis qui l’engage en rôle titre pour son premier film The Day Before Tomorrow (lauréat du G.R.E.C. et soutenu par le CNC).

Bagages est présenté pour la première fois à la Biennale des Arts du Mime et du Geste lors du Festival Mimesis #9. Il s’agit d’un solo de théâtre gestuel, poétique, burlesque et engagé, qui met en lumière la force salvatrice de notre poésie intérieure face à l’épreuve dévastatrice des violences psychologiques, physiques et domestiques.

Avec Valeria Cardullo, elle monte un duo verbal et corporel – Enivrons-nous ! - qui plonge public et performeuses dans les folles contrées de l’enivrement et de l’ivresse.

L’idée de laboratoire artistique et l’envie de transmission la poussent également à enseigner ainsi qu’à chorégraphier des pièces de théâtre physique et gestuel en Grèce, en Biélorussie et en France.

Diplômée de l’Académie des arts de Minsk – Demain le Printemps et grâce à des formations variées, elle est amenée à développer continuellement son goût pour l’art

Fred G..jpg

Frederic Guittet

Tout commence en 1994, lorsqu’il rencontre Jean-Renaud Garcia et Claire Maurier. Ces « parents de théâtre » lui donnerons des ailes, qui l’aideront à faire ce qu’il a toujours rêvé de faire : jouer la comédie !Parallèlement à cela, il entame une formation de deux années aux Ateliers Chanson de Paris  où il apprend le chant, le travail de la voix et le clown. Il joue, entre autre, sous la direction de JR Garcia, Et Claire Maurier, Jean-Paul Rolin (les Désaxés), Jocelin Petot (Zingaro), Jango Edwards , Ugo Ugolini (Cie U.Gomina) et aborde des auteurs aussi différents que Shakespeare, Voltaire, Laurent Gaudé, ou encore Lars Von Trier. Il quitte Paris pour Lyon, où il fonde  Le Théâtre de Lune , un lieu de création où il multiplie les mises en scène. Il écrit, joue et met en scène Les petits soucis de Scapin , un spectacle pour enfants, qui sillonnera les routes de France avec une escale au Festival d’Avignon en 2009.Avec Jean Renaud Garcia, il remonte sur les planches quinze ans plus tard dans une nouvelle version du  Capitaine Fracasse  dont le succès passera les frontières. En 2015, on l’a remarqué au festival d’Avignon pour son interprétation dans L’enseignement de l’ignorance d’après Jean Claude Michéa, mis en scène par Seb Lanz, et pour  « Occident » de Rémi de Vos .En  2017 il joue «  L’homme seul » qu’il interprète depuis  au Théâtre des Carmes écriture et mise en scène Seb Lanz (Avignon)2018/2019 il joue Profit sur ordonnance (création) Je suis un voyou (cabaret chanté), 3ruptures de Rémi de Vos et Avignon 2019 la nouvelle version de L’enseignement de l’Ignorance .

Photo_Clément.jpg

Clement victor

Sorti de L'Ecole Supérieure d'Art Dramatique du Théâtre National de Strasbourg en 2001, Il travaille sur de grandes scènes et ailleurs (Théâtre National de Chaillot, Théâtre de la Colline, Théâtre National de Strasbourg, CDN de Montreuil, Arsenic de Lausanne…) Avec différents metteurs en scène.

   Au Cinéma, il travaille notamment avec Jean-Jacques Jauffret (C’était un jeudi, court métrage), Olivier Ducastel et Jacques Martineau (Nés en 68), Mathieu Baillargeon (Expérience 64, An Offspring To The Wolves, Les 3 coups)

Il danse (CND, Ménagerie de verre), pratique différentes techniques de cirque (voltige sur élastiques, roue allemande, jonglage, acrobatie) et explore des pratiques de développement personnel.

   En 2002, il fonde Le Théâtre Alchimique et crée des spectacles qui s'intéressent à l'écriture: textes, écritures "instantanées", écritures chorégraphiques, spectacles poèmes, performances, concerts... Surgissement d'une parole profondément enracinée dans le corps. 14 spectacles voient ainsi le jour jusqu'à CeQuiNousLie en 2019.

   Il enseigne l'Acrobatie Théâtrale pendant 10 ans au Studio de formation de Vitry-sur-seine, donne des ateliers et cours.

Il accompagne des artistes en création comme collaborateur Mise en scène / Chorégraphie. Et enseigne le Clown au Pôle cirque d'Amiens. En 2016, il crée Le Flow Tao pour des ateliers de mouvement ouverts à tous, d'abord à Paris, puis à Lyon où il s'installe en 2018.

Sophie_L_web_118.jpg

Sophie a plusieurs cordes à son arc. Elle s'installe à Bruxelles en 2013 et entre à l’École Internationale de Téâtre Lassaâd où elle se forme au Théâtre du Mouvement. Diplôme en poche, elle en sort à la fois comédienne, chanteuse et chef de chœur.

Elle co-fonde deux compagnies entre 2015 et 2017 : la Compagnie Vadé et son spectacle-cabaret “Bestiaire Musical” mêlant clown et chant polyphonique ; et le Living Cartoon Duet, ciné-spectacle de cartoons projetés avec le doublage, le bruitage et la musique en live (Festival d'Avignon 2019). Aujourd’hui, elle est de retour dans sa terre natale lyonnaise, où elle a travaillé notamment avec la Compagnie des Asphodèles en tant qu’arrangeuse et chef de chœur du spectacle “L’Oiseau Vert” de Carlo Gozzi, mis en scène par Luca Franceschi (Festival d’Avignon 2018/2019).

Sophie Lavallée

Alice Bounmy.jpg

Alice BOUNMY

Alice Bounmy est danseuse, comédienne et metteuse en scène.
Avec les Cie Le Monde Devant de Tinuviele Parmentier (Normandie) et Melting Spot de Farid Berki (Lille) elle aime être sur les planches ! Peu importe la danse, elle explore les liens avec la musique, parfois en live, les artistes et le public. Côté loisirs, le tango et les danses swing ne sont pas en reste !
Au détour des rues, elle joue avec la Cie Artémiz, basée en Bretagne. Tantôt québécoise dont l’accent joue des tours, tantôt « être de lumière », tous ses personnages sont des voyageurs égarés.
Depuis la salle, avec la Cie Rêve de Singe, elle se plaît à diriger, guider, cadrer tous les éléments qui composent le spectacle Petit Bleu et Petit Jaune (chorégraphie, musique, lumière, costume). Elle a également travaillé pour Abdou N’Gom - Cie Stylistik - et Emeline Nguyen - Cie La Guetteuse - en tant que dramaturge-regard extérieur.
Devant la caméra, avec Shakyprod entre autre, elle navigue avec joie dans le monde de l’audiovisuel. Elle a aussi plusieurs pubs, courts métrages et clips à son actif.
Les arts se mélangent, se lient et se nourrissent, tissent des fils avec celleux qui les reçoivent.
Depuis 2018, elle co-anime les Tissages, co-fondés avec Anaïs Nicolas, pour leur plus grand bonheur et celui des artistes lyonnais.
Autres sources de plaisir, la figuration dans les mises en scène d’opéra, à Lyon ou à Saint-Etienne, où le jeu, la danse et la puissance d’un orchestre créent un mélange détonnant !
Sur scène ou en dehors, elle les traverse les disciplines en se nourrissant de chacune d'elles, avec
générosité, plaisir et détermination !

Comédien et musicien, Hervé Charton a d’abord été élève du Studio Alain de Bock et Katherine Gabelle avant de se former auprès de Lionel Parlier (ENS Paris), Natasha Zvereva (GITIS Moscou) ou Janet Buckland (Rhodes University, Afrique du Sud). Curieux et expérimentateur, il pratique la danse contemporaine, le tango, le piano, la trompette, le mime, et a par ailleurs souvent organisé ou participé à des groupes de recherche sur différentes techniques d’acteur : les viewpoints, la technique Meisner, l’improvisation selon Keith Johnstone ou Alain Knapp, l’analyse-active...

 

Il a travaillé avec la compagnie Dynamythe (Dona Juane – le Match, d’après Molière), le collectif de l’Âtre (Journal n°1 EROS, d’après Lagarce, Planté.es, création collective), la Compagnie des Tropes (Être le loup, de Bettina Wegenast), Louise Vignaud (Ton tendre silence me violente plus que tout, de Joséphine Chaffin), ou encore Henri Gruvman (Les Soyeuses, de Marie-Hélène Chiocca). Il travaille actuellement avec le LACSE à Lyon (Laboratoire d’acteurs créateurs sympathiques et engagés), les Animaux de la Compagnie à Besançon, l’Alchimique Compagnie à Annecy, la compagnie Monnaie de Singe à Lyon. Il joue également régulièrement pour le cinéma.

 

De 2005 à 2011 il codirige le Troupeau dans le Crâne à Paris, avec lequel il monte Music-Hall de Jean-Luc Lagarce, Roméo et Juliette de Shakespeare, Rodogune de Corneille, et joue dans son texte Un plastique dans la mare mis en scène par Émilien Gobard.

 

Il a enseigné le théâtre à l’IEP de Paris, à l’ENS et à l’université Sorbonne-Nouvelle et continue d’enseigner régulièrement à l’Université Lyon 2. Il est également l’auteur d’une thèse pratico-théorique sur l’improvisation théâtrale, publiée sous le titre Alain Knapp et la liberté dans l’improvisation théâtrale. Canaliser ou émanciper (ed.Classiques Garnier).

Sarah Chovelon se forme au jeu d’acteur au sein de la Compagnie de l’Olivier à Marseille de 2010 à 2015, avec laquelle elle participe au festival d’Avignon en tant que comédienne pendant 4 ans. Après des études littéraires (Hypokhâgne au lycée du Parc, puis Licence de Lettres Modernes à l'université Lyon 2), elle poursuit un master en Arts du spectacle qu’elle suit partiellement au Canada, à Ottawa et à Montréal. Durant ses études, elle s’initie à la mise en scène avec La Nuit des Rois de Shakespeare au Théâtre Kantor à Lyon. Elle multiplie ensuite les assistanats à la mise en scène, avec Louise Vignaud, Marion Bierry ou encore Jean-Christophe Hembert, et collabore aujourd'hui avec plusieurs compagnies en tant que metteuse en scène et comédienne (CieL'Autre Rive, Théâtre Ishtar, Cie du Théâtre Debout notamment).

Hervé Charton.jpeg
Sarah Chovelon portrait.jpg

Hervé Charton

Sarah chovelon